Association de
Psychodynamique
Wallonienne
Une théorie du détour pour une réelle prise en compte de l'Homme global en situation concrète

Présentation de l'association Téléchargez le témoin de publication

Dans la continuité d'une démarche...

La création de l'Association de Psychodynamique Wallonienne s'inscrit dans la continuité de la démarche initiée par le professeur de psychologie Michel Cariou de l'université de Nice. Une démarche qui consiste à faire vivre l'oeuvre et la pensée d'Henri Wallon.

...appuyée sur une pensée.

L'oeuvre de Wallon sur la construction psychologique de l'enfant est soustendue par la dialectique matérialiste. Une méthode permettant une synthèse qui reconnait pleinement des positions, qui isolément, apparaissent contradictoires. Par la suite, la théorie du détour, fondée sur la question du veillissement réussi, a démontré que cette synthèse ne se réduisait pas au développement de l'enfant.

Or il apparait que cette dialectique appliquée à l'ensemble du cycle de vie, permet d'appréhender la complexité du psychisme humain, à partir d'une psychodynamique Wallonienne. Une dynamique qui ouvre à une pensée et une clinique, où au-delà de la dimension affective ou cognitive, il est question de la personne globale en situation concrète.

Une dynamique...

Ces dernières années, des étudiants, des psychologues et des enseignants, ont oeuvré à la diffusion de cette pensée et de son potentiel, ceci au travers d'ateliers théorico-clinique et d'un site internet. Néanmoins, au vu de la richesse de ces échanges, il s'est avéré nécessaire d'amorcer un nouveau mouvement. Il est question d’une dynamique de réflexion et d’échanges sur les pratiques professionnelles. Un mouvement dont le champ va de l’exploration de cette approche Wallonienne en psychologie, à sa diffusion aux autres domaines des sciences humaines qu’elle côtoie.

...au service de la clinique.

Contrairement à d’autres courants de la psychologie, les professionnels qui usent de la théorie du détour au quotidien, sont isolés et limités dans la possibilité de faire évoluer leur pratique Wallonienne.
Ainsi, dans l’écho d’une demande croissante, l’APW se donne pour vocation première de proposer cet espace de formation continue et d’analyse des pratiques. Un lieu susceptible de s’adresser à tous, quelque soit le domaine d’application et la population rencontré dans la clinique.